Le Nid en 2019 – Les Crieuses

La volonté première a été d’offrir à plusieurs mères du Nid la possibilité de participer à une création commune, accompagnées par des artistes du spectacle vivant.
Ces femmes se sont vu proposer de prendre la parole pour délivrer leur message, en s’inspirant de ce que font que les crieuses publiques de L’Ouvre-Boîtes, Les Haut-parleuses.

Ainsi, un groupe de 10 femmes s’est constitué fin 2019 au sein même du Nid ;
nous les avons appelées Les Crieuses. 


Quels étaient les objectifs de cette action ?

  • Favoriser le vivre ensemble, la cohésion, la communication entre personnes venues de pays différents, aux langues multiples et aux vécus, habitudes, traditions, très diversifié.e.s ;
  • Mettre en place une activité artistique de médiation afin d’offrir à chaque participante la possibilité de trouver à s’exprimer au travers d’un savoir-faire qu’elle maîtrise et/ou qu’elle souhaite exprimer (chant, dessin, couture,…) ;
  • Trouver comment mettre en valeur ce(s) savoir-faire  au travers des mots, de l’oralité ;
  • Préparer ensemble une restitution pendant laquelle chaque crieuse peut présenter, au travers de sa propre prestation, son ou ses savoir-faire.

– Le déroulement du projet –
d’octobre à décembre 2019

  • 2 rencontres 

Ces réunions informelles en amont du début du projet ont permis de présenter l’équipe artistique, le projet et de faire connaissance avec les femmes intéressées.

  • 6 veillées

Se retrouver en soirée, lorsque les enfants dorment, lorsque les mamans sont entre elles, sous le regard bienveillant des éducatrices qui les accompagnent.
Ces veillées permettent d’apprendre à se connaître, de voir la confiance s’installer peu à peu, de libérer les émotions, pour enfin récolter la parole de chacune.

Les SAVOIR-FAIRE apparaissent lors de ces rencontres. Chacune se re-découvre, s’empare de cette nouvelle image qu’elle se fait d’elle-même : une image positive, sans stigmatisation, détachée d’un passé compliqué, remplie de fierté.

  • 4 temps de résidence

En tant qu’artiste intervenante, être au sein de la maison durant la journée m’a permis de découvrir le quotidien des résidentes et des professionnel.le.s. 
La confiance en a été renforcée. La parole s’est libérée davantage. Des entretiens individuels avec chacune des femmes ont pu ainsi avoir lieu. Ils ont eu pour effet de resserrer les liens entre artiste et participante ; entre femmes d’univers différents ; entre femmes, simplement.

  • 2 séances de répétitions générales

2 artistes, crieuses publiques, ont accompagné ces 10 crieuses du Nid lors de ces temps de préparation de la représentation finale. 2 énergies, 2 regards, 2 soutiens forts pour encourager et porter ces 10 femmes fortes, sensibles, volontaires.

La restitution – décembre 2019

La restitution devant près de 100 personnes, dont de nombreux.ses invité.e.s du Conseil d’administration du Nid maternel, a été vécue par chacune comme un véritable DÉFI sur elle-même !
Le travail de préparation en amont, la confiance instaurée par les artistes, le soutien de l’ensemble des personnels du Nid, ont permis à chaque Crieuse de relever ce défi. 

Chacune, dans sa présentation, a été accompagnée, aidée, soutenue par une ou plusieurs crieuses autour d’elle.
Chacune a aussi eu le courage d’évoquer son avenir, ses buts, ses projets.