Sexetera (titre provisoire)

Un spectacle d’Estelle Brochard
Création 2020-2021

La première conférence gesticulée
« Le poil incarné » d’Estelle a ouvert de nombreux questionnements sur l’égalité femmes-hommes et plus précisément sur le corps de la femme dans notre société actuelle et le poids des injonctions sociales sur les relations entre les hommes et les femmes.


Une nouvelle conférence gesticulée ou spectacle autour de la sexualité, de l’amour et du couple hétéronormé.  

  • La forme : conférence gesticulée et présence corporelle autour de la voix chantée, chuchotée, parlée, du langage signé et du corps dansé, percuté.
  • Le fond : Les discussions autour de l’amour, des relations intimes sont présentent constamment dans notre quotidien. Nous sommes des êtres sociaux qui cherchons à aimer et être aimer. Les sentiments, les pratiques corporelles sont au cœur même de ces instants.

L’intimité de nouveau dévoilée. Derrière il peut si cacher tant de choses : couple, anthropocentrisme, céliba, la (non) maternité, l’hétérnormativité, les modèles en terme de rapports sexuels, pouvoir et performance,… Comment aborder ces questions ? Y a-t-il des différences de ressentis, de comportement entre les femmes et les hommes ?  Ces actes là ne sont pas déconnectés d’un contexte social. Il s’agira de voir comment dans un contexte global chacun.e peut s’approprier ces instants intimes, voir les ré-inventer.
Tous les sens sont en ébullition pour cette nouvelle aventure ! Un mouvement incessant, perpétuel.


Pour aller plus loin…
ATELIER ADOS : « Amour et sexualité : quelle réalité ? »

3 rencontres seront proposées :
– Extraits spectacle + discussions
– Lecture de textes + échanges
– Écrits, dessins à partir de questionnements et/ou d’anecdotes personnelles. Travail entre écriture et corps, prise en conscience corporelle.


Objectifs : 

  • Réduire les tabous concernant la sexualité et engager la discussion
  • Re-questionner des concepts autour de l’amour, de la sexualité, du couple,… 
  • Sensibiliser aux inégalités filles-garçons au quotidien, dans la sphère privée comme dans la sphère publique, dans la culture, l’éducation, etc.
  • Participer à la prévention des violences sexistes et à la lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes
  • Parler librement de sensibilité, d’actes du quotidien
  • Ouvrir les possibles grâce à l’imaginaire