Céline Marchal-Sant

Comédienne

 

Il y a eu les premiers sons, les premières rédactions, les poésies, les pièces de théâtre, les dissertations, les développements philosophiques…

Le va-et-vient incessant entre le savoir écrire et le savoir dire. Je rejoins plus tard d’autres mordus comme moi en Sciences du Langage, pour toujours chercher à décortiquer la langue, dans son tout.

Plus tard, je mets mes mots au service de la promotion culturelle et associative. Autre contrée, les bras plongés dans l’édition, je découvre de nouveaux supports d’écrits et continue allègrement de brasser du texte.

Retour en Lorraine, je reviens à une écriture plus personnelle et elle finit par m’emmener droit vers le conte. Je franchis alors un des plus beaux pas de mon histoire avec les mots. Mes récits prennent vie et sont imaginés dans le souhait d’une interaction avec les publics.

De plus en plus attirée par le travail autour de la voix et du corps comme porteur de sons, je poursuis sur ce chemin et rejoins l’association mosellane.

Interventions, échanges, partages, rencontres, projets, tout se construit encore et toujours autour du mot comme stimulus artistique.

Celles et ceux croisés qui m’ont nourrie… : Nicolas Sant, Rémy Sant, Michel Thomas et le Théâtre de l’Araignée, Naïma Hassani, Boris Bert, Nicolas Zoppis, Valérie Pierson, Delphine Berthod, le Théâtre Sous La Pluie, Sébastien Hoffmann, Estelle Brochard, Benoît Schwartz, Bruno Salvador, Caroline Touchette…