Lisa Lira

Fable dyslexique pour enfants de tous ports…

Théâtre et ombre tout public à partir de 6 ans

Durée : 50 minutes environ

Un spectacle de Delphine Berthod & Anna Briand
Création février 2018

sur une idée originale de Delphine Berthod


Co-production Centre Culturel Pablo Picasso – scène conventionnée jeune public de Homecourt, Espace Athic – relais culturel d’Obernai.
Avec le soutien de la Région Grand Est dans le cadre de l’aide à la création, ainsi que du LEM – Lieu d’Expérimentation Marionnette de Nancy, des Trois-Huit – MJC des 3 Maisons de Nancy, des villes de Jarville-la-Malgrange et Nancy.

Entre ombre et lumière, ce spectacle graphique et théâtral propose d’envisager la différence non plus seulement comme un handicap, mais aussi comme un potentiel extra-ordinaire.

 

De quoi qu’on cause ?

L'Ouvre-Boîtes_LisaLira_3_photoDanielEugé

Quand des outils se muent en lettres, quand des arbres se tissent de mots, l’écriture devient enfin vivante, ludique, tout simplement possible. Lisabelle traverse le délicat parcours de tout enfant étiqueté « dys » : de médecins en diagnostics, de jugements en moqueries… Un jour est le jour de trop, elle fuit. Cette échappée sera l’occasion d’un VOYAGE INITIATIQUE dans un monde fantasmagorique, dont cette petite fille « pas comme les autres » reviendra transformée.

>

Je devenais omnibulée
Je voyais des lettres parpout cherchais parpout un petit quelque prose qui comme par enclenchement me donnerait le déclic

Tu dis slexie ?

handicapée

Au-delà des questionnements d’ordre médical, la dyslexie fait apparaître une manière singulière d’utiliser la langue ; le jeu et l’imaginaire y prennent toute leur place.

Lisa lira invite à plonger dans ce MONDE ÉBOURIFFANT qui fonctionne autrement, dont les logiques nous échappent.

Comme une langue étrangère, qui nous paraît in-sensée parce que nous n’ y avons pas accès.

>

ABC pas compliqué
DEFG tout pigé
HIJK-rabossé
LMN… Oh ! Un petit poussin de mousse pour se reposer les pieds, des tranches d’arbre pour s’abriter la bête…

Il s’agit, dès lors, d’envisager cette différence comme une richesse ; de porter un regard autre, jubilatoire et non formaté ; de sentir et faire ressentir la PUISSANCE POÉTIQUE de ce langage. Ici les écritures textuelle et visuelle s’entremêlent, le fond et la forme travaillent ensemble pour donner à voir et à entendre une petit bout de ce monde-là.

>

Lisa de l’ombre

L’ombre est un double du corps, elle est comme l’âme de la personne ; la lumière est souvent associée à la connaissance, au savoir.
Lisabelle oscille entre ombre et lumière, entre profond désespoir et joie débordante ;
entre l’ordre établi, qui la fige dans son inaptitude, et son INSTINCT qui la pousse avec ardeur vers les mots.

L'Ouvre-Boîtes_LisaLira_1_photoDanielEugé

Et si on pouvait dompter la lumière ? Si on pouvait s’apprivoiser soi-même ?

 >
Alors même qu’il est un animal hautement social, LE LOUP reste pour beaucoup lié à la nuit, à la solitude.

Victime des a priori de l’homme, il est un mal-aimé. C’est sans doute pour cela qu’il s’invite dans l’imaginaire de Lisabelle, l’accompagne jusqu’à danser dans les pages de ses livres.

Lisabelle aussi cherche sa meute…


– 2016 –
Résidences de création au Théâtre Mon Désert et au LEM [Nancy]
& Premières présentationsd’étapes à l’automne.
– 2017 – 
16 rencontres : écoles Charlemagne, St Léon, Buffon, Jean Jaurès de Nancy (54), Jules Verne de Dieulouard (54), Jean Morette de Semécourt (57), regroupement élémentaire  de Vernéville (57) ; Ville d’Ancy-sur-Moselle (57), Théâtre Mon Désert de Nancy (54).
Présentation d’étape lors du festival Multiprises à Wesserling (68).
– 2018 –
Résidence de création au Centre Culturel Pablo Picasso, scène conventionnée Jeune Public.
Création lumière à l’Espace Athic, relais culturel d’Obernai.
Premières représentations publiques lors du festival Les Rendez-vous des Moutards.
Retrouvez les dates à venir sur l’Agenda