Manifeste

Le collectif L’Ouvre-Boîtes existe pour casser les codes.

« Casser les codes » signifie questionner le quotidien pour développer un esprit critique. Refuser les cases, celles qui nous préexistent comme celles que l’on peut se créer soi-même.

C’est un collectif d’artistes professionnelles qui prennent l’altérité comme une richesse, remettent l’humain au centre, redonnent de la valeur à sa parole comme à son corps. Pour cela elles outillent, elles éclairent, elles permettent les rencontres et interactions, elles bousculent les idées reçues.

Par le spectacle, la pratique, le jeu : permettre à chacun·e de reprendre le pouvoir sur sa vie.

Le collectif s’intéresse à la place de l’humain au sein d’une société normative qui façonne les êtres dès le plus jeune âge. Il porte notamment une attention particulière à celles et ceux qui ne se retrouvent pas dans les cases que d’autres leur imposent. La case de leur parole, la case de leur corps, la case de leur genre, la case de leur « anormalité ».
In-disciplinées ou multi-disciplinées, les artistes de L’Ouvre-Boîtes ont une démarche tour à tour rebelle et foisonnante, ne se laissant pas enfermer dans un domaine mais jetant des ponts et des passerelles à chaque création. Elles travaillent le conte, la comédie, l’écriture, la mise en scène, le clown, la scénographie, l’ombre, la voix et la musique et s’entourent d’autres artistes et technicien·ne·s,selon les besoins d’un projet.


>> Découvrir le projet artistique et associatif de l’Ouvre-Boîtes <<


 

« Chacun·e de nous a un genre différent de pouvoir :
le pouvoir qui vient de l’intérieur de nous-mêmes ;
notre capacité d’oser, de faire et de rêver ;
notre créativité. »

Starhawk, Quel monde voulons-nous ?, Ed° Cambourakis, avril 2019